Guide touristique Ogliastra (Sardaigne) | Marina Torre Navarrese Resort

À LA DECOUVERTE DE L’OGLIASTRA

L’Ogliastra, une région historique et géographique située dans le centre-est de la Sardaigne, est l’un des territoires les plus évocateurs et préservés de l’Île. Avec ses paysages sauvages, ses nombreux sentiers nature qui vont de la mer à l’arrière-pays et grâce aux magnifiques plages de sable qui alternent avec des grottes et d’imposantes falaises, ce lieu est certainement l’une des destinations les plus prisées des nombreux touristes qui choisissent de passer un séjour en Sardaigne. Qu’il s’agisse de familles avec enfants ou d’amateurs de trekking et d’excursions, la région offre d’innombrables possibilités de détente dans ses criques splendides, telles que les célèbres Cala Goloritzè et Cala Mariolu sur le territoire de Baunei ou le magnifique littoral d’Orrì, situé dans la commune de Tortolì, ainsi que des activités telles que le snorkeling, des sentiers enfouis dans la végétation avec des vues panoramiques et des excursions aventureuses par voie terrestre pour partir à la découverte des monuments naturels tels que Pedra Longa.

Outre les perles naturelles, l’ensemble de l’Ogliastra et, en particulier, la zone du Golfe d’Arbatax, conserve en son sein des trésors d’une valeur historique et culturelle enviable, qui témoignent de l’histoire des peuples qui ont habité le territoire. En fait, pensez aux vestiges archéologiques du complexe de s’Orstali ‘e Su Monti, aux tours de guet disséminées dans la région, auxquelles le Golfe doit son nom (le nom « Arbatax » dérive probablement de l’arabe « arba’at ‘ashar » qui signifie « quatorze », car la quatorzième tour de guet a été construite dans cette partie de la côte), ou aux postes de défense et tranchées plus récents de la première et de la seconde guerre mondiale.

_

Îlot Ogliastra : vue aérienne

ISOLOTTO DELL’OGLIASTRA

Un petit archipel de trois rochers de granit et porphyre

Situé en face de la plage de Lotzorai, dont il fait partie, il est communément appelé « Isolotto d’Ogliastra », mais en réalité c’est un petit archipel de trois grands rochers principaux en granit rose et porphyre rouge auxquels s’ajoutent divers autres petits rochers qui émergent de l’eau et se trouvent à un peu plus d’un kilomètre de la côte. Si pour les cartes géographiques ce n’est guère plus qu’un rocher, pour tous les amoureux de la nature c’est un paradis à atteindre en canoë ou en bateau, pour passer d’agréables moments à la découverte de criques tranquilles, de rochers façonnés par la mer et le vent devenus des sculptures naturelles, une végétation luxuriante et des spécimens d’oiseaux rares. Au sommet de l’îlot principal, il est possible d’admirer la statue de la Madonna dell’Ogliastra, œuvre du sculpteur Sciola.

1,8 km | à 5 minutes en bateau du port touristique de Santa Maria Navarrese

_

Baunei : masque de pierre

PETIT TRAIN SUPRAMONTE

Un voyage sur le plateau du Golgo, entre paysages à couper le souffle, histoire et d’archéologie

Itinéraire, pour adultes et enfants, parfait pour explorer confortablement la région du plateau du Golgo et découvrir des paysages uniques, des sites d’intérêt archéologique et d’anciennes légendes. À bord du petit train, au départ de Baunei, vous parcourrez les virages de la route du Golgo, avec une vue panoramique sur toute la vallée en contrebas, jusqu’à ce que vous atteigniez les zones basaltiques « As Piscinas » et le spectaculaire gouffre karstique « Su Sterru » qui, avec ses 295 mètres de profondeur, a contribué à faire la renommée du plateau. La visite se poursuit ensuite vers l’église de campagne dédiée à Saint-Pierre, pour découvrir ses intéressantes implications archéologiques et religieuses et se termine par la visite du mystérieux Masque de Pierre, caché dans une paroi rocheuse et résultat de l’action érosive des agents atmosphériques.

10 km | 10 minutes en voiture

_

Tortolì: Lido di Orrì

TORTOLÌ

La porte d’entrée des merveilles de l’Ogliastra

La belle ville de Tortolì est le centre le plus important de la côte centre-orientale de la Sardaigne et la principale voie d’accès à la région de l’Ogliastra, fréquentée et appréciée par les nombreux touristes estivaux pour son territoire préservé, ainsi que pour la variété des produits alimentaires locaux, comme les culurgiones, les soupes et le cochonnet de lait rôti. La côte est une véritable merveille, avec des criques cachées et de délicieuses plages de sable fin, de galets lisses et d’eaux transparentes, récompensées par le prestigieux « drapeau bleu », symbole de plages propres, de plages sûres et de services de qualité. Pour les passionnés, la région donne également l’occasion de découvrir plus de deux cents monuments de l’âge nuragique, ainsi que de nombreuses épaves de navires romains et des tours de guet espagnoles.

9 km | 10 minutes en voiture

_

S’ORTALI ‘E SU MONTI

Un site millénaire qui raconte la préhistoire sarde

Le parc archéologique de s’Ortali et su Monti, sur le territoire de Tortolì, offre un témoignage intéressant de l’âge pré-nuragique et de la période nuragique, grâce à la présence de nombreuses œuvres datant de différentes cultures, qui se sont succédées dans le temps, durant les trois millénaires de la préhistoire. En effet, le site archéologique comprend un nuraghe à la forme elliptique rare, un tombeau de Géants, deux menhirs et une domu de Janas, qui constituent trois expressions différentes du culte des morts et, enfin, les restes d’un deuxième nuraghe. Tous ces vestiges archéologiques ont permis de reconstituer comment se déroulait la vie quotidienne des habitants de la zone et quelles étaient leurs principales activités productives, leur dynamique sociale et leur religiosité.

12 km | 14 minutes en voiture

_

Arbatax : mer de Porto Frailis

ARBATAX

Des paysages à couper le souffle

Arbatax, un hameau de la comune de Tortolì, offre aux visiteurs certaines des vues les plus suggestives de toute la région. Parmi les attractions incontournables, il y a certainement les roches rouges caractéristiques, qui sont maintenant devenues le symbole par excellence du lieu. Ce sont des rochers massifs de porphyre rouge qui s’élèvent de la mer, donnant à l’eau une couleur particulière et unique. Ce lieu évocateur a également été le protagoniste des dernières scènes du célèbre film « Emportés par un destin peu commun dans la mer bleue d’août ». En séjournant près de la colline de Bellavista, mais dans une position panoramique, vous pourrez visiter le phare du même nom, datant du XVIIe siècle, toujours en activité aujourd’hui, reporté à son ancienne splendeur.

13 km | 14 minutes en voiture

_

Arbatax (Ogliastra): Tour de guet de San Gemiliano

TOUR DE SAN GEMILIANO

La tour dite « largavista » pour sa vue imprenable

La Tour de San Gemiliano, située à quelques centaines de mètres d’Arbatax, fait partie du complexe de structures qui constituait dans le passé le système d’observation, de défense et de communication de la bande côtière de la Sardaigne. Construit entre la fin du XVIe siècle et le début du XVIIe siècle, sa forme élancée la rend immédiatement reconnaissable et en fait un des symboles d’Arbatax. Actuellement, la tour, facilement accessible depuis la plage ou par une petite route, peut être visitée grâce à des escaliers en métal qui permettent d’accéder à la casemate et à la place d’armes, à partir de laquelle vous pourrez profiter d’une vue magnifique sur la baie, avec plus de 25 km de visuel, à tel point que vous pourrez facilement admirer les belles plages d’Orrì et de Cea.

13 km | 17 minutes en voiture

_